Vous êtes ici: HomeDécouvrir< Pélérinages

PELERINAGES

Dans cet espace, vous retrouverez toutes les informations concernant les différents pélérinages organisés durant l'année dans l'entité chièvroise. Si vous souhaitez obtenir des renseignements quant à l'organisation pratique des offices, cliquez ici.

1/1

1. Saint-Christophe

L'église de la Sainte-Vierge de Grosage a été bénie le 25 juillet 1234 – jour de la Saint-Christophe – par l'Evêque de Cambrai. Elle détient un reliquaire de Saint-Christophe, reconnu comme authentique depuis 1762.

La « Confrérie Saint-Christophe » entretient le culte de son Saint-Patron et organise son pèlerinage annuel au cours duquel est invoquée la protection du Saint, en faveur de tous ceux qui usent de véhicules sur la route.

Le pèlerinage a lieu le dernier week-end de juillet et le premier week-end d'août. Après la Messe du samedi (18h30) ou du dimanche (11h00), a lieu, sur le parvis de l'église, la traditionnelle bénédiction des véhicules.

 

Contact : Odette FION - 069/68 93 14

 

©Texte écrit par le Père André Luczak - Site du Doyenné de Chièvres-Brugelette

2. Tongre Notre-Dame

Contacts : 

- Abbé Patrick WILLOCQ, recteur de la Basilique Notre-Dame de Tongre - Parvis Notre Dame de Tongre, 1 - 068 33 93 89 - 0479 62 66 20.

Plus d'infos, ici.

Historique

En 1081, durant la nuit du 1er au 2 février, l’image miraculeuse de Notre-Dame fut déposée par les anges dans la propriété d’Hector, seigneur de Tongre. Le jardin du château et les environs furent éblouis d’une lumière éclatante. La Sainte Image était assise dans une nuée blanche.

 

Le seigneur Hector fit transporter la statue dans ses apparentements et il la vénéra pendant le reste de la nuit. Le lendemain, il la fit porter en procession à l’église Saint-Martin, dans sa paroisse. Le soir même, les anges ramenèrent la statue à l’endroit initial où elle était apparue.

 

Le 3 février, Hector la refit transporter à Saint-Martin. Mais cela ne dura pas puisqu’elle retourna sur son lieu d’origine. Hector comprit alors que la Vierge lui demandait son jardin, pour y être honorée. L’affaire étant d’importance, il chargea Jean de Brugelette d’avertir Gérard II, évêque de Cambrai.

 

Aussitôt prévenu, celui-ci délégua Jean Muquet et Pierre du Mont, auditeurs de la cour, accompagnés de Guillaume du Chasteau et de Robert le Brun, pour établir l’exactitude des faits.

Arrivés à Tongre, les députés voulurent s’assurer eux-mêmes de la situation. Pour cela, ils firent à nouveau transporter la statue à Saint-Martin. Le soir même, le miracle se répéta. Les représentants de l’évêque, passèrent le reste de la nuit en prière.

Informé de ce nouveau fait, Gérard II publia une approbation solennelle et annonça sa venue à Tongre. Il y vint en pèlerinage le 17 février.

 

Pèlerinage en février

Chaque année, durant la nuit du 1er au 2 février, les pèlerins arrivent nombreux à Tongre-Notre-Dame.  La messe de minuit fut célébrée à partir de 1641. Les gens se rendaient à pieds à Tongre-Notre-Dame en récitant le chapelet. A partir du XXe siècle, de nombreux autobus participaient à l’évènement.

 

La procession

La procession sortait anciennement le 8 septembre, jour de la Nativité de Marie. Actuellement, elle a lieu le dernier dimanche de septembre. Des groupes parfois importants viennent des paroisses des environs. Les membres d’ordres religieux, de confréries, de congrégations assistent à la procession.

 

Le mois de septembre

C’est principalement pendant le mois de septembre que sont organisés les pèlerinages paroissiaux et décanaux. Les fidèles viennent accompagnés de leur clergé.

 

©Texte écrit par Emilie Nisolle

Retrouvez-nous sur:

Packages

Brochures

© 2019 by OTC. Webmaster: Morgane Bonge

Président: Frédéric Jonckers

Office du tourisme de Chièvres

Tél.: 068/64 59 61

 

Grand-Place, 30

7950 Chièvres

Nos partenaires:

asbl-mt-466x308.jpg
wallonie_v.jpg